Dorothy Dandrige : première actrice noire nominée pour l’ Oscar de la meilleure actrice


Les actrices et chanteuses noires américaines comme Halley Berry ou Beyoncé ont une idole commune : Dorothy Dandrige. Première actrice noire à être nominée pour l’ Oscar de la meilleure actrice en 1954 .

dorothy-dandridgeDorothy Dandridge est née le 9 novembre 1922 à Cleveland dans l’Ohio.  Fille d’un pasteur et d’une, elle apprend à chanter et à danser avec cette dernière. Très vite avec sa sœur Vivian elle forme un groupe les « Wonder kids » et se produisent dans des spectacles religieux au sein des églises. En 1932, elles sont repérés par la Metro Goldwyn Mayer et s’installent à Hollywood, elles n’ont alors que 10 ans.

Un girl group à Broadway

Les Dandridge sisters en 1939

Les Dandridge sisters en 1939

En 1934, les sœurs Dandridge sont rejointes par la jeune chanteuse Etta Jones. Le groupe se fait désormais appeler les Dandridge Sisters. En 1937, elles apparaissent dans It Can’t Last Forever aux côtés de Ralph Bellamy, célèbre acteur américain. La même année, Dorothy se fait engager au célèbre Cotton Club de New York. Le trio se reforme en 1939 pour présenter, au Center Theater de Broadway, la comédie musicale Swingin’ the Dream.

La fille du péché

« La fille du péché » en 1941

Dans les années 1940, Dorothy Dandridge prête sa voix à plusieurs courts métrages d’animation. Elle obtient des petits rôles et notamment aux côtés de John Wayne dans La Fille du Péché (1941). Parallèlement, elle continue à chanter sur les scènes de Broadway.

Dorothy Dandridge et son mari Nicholas

Dorothy Dandridge et son mari Harold Nicholas

Le 6 septembre 1942, Dorothy épouse Harold Nicholas, l’un des frères Nicholas, fameux danseurs de claquettes (Gregory Hines interprète son rôle dans le film Cotton Club de Francis Ford Coppola). En septembre 1943, naît leur fille, Harolyn, qui est autiste.

Un premier rôle principal en 1953
En 1950, Dorothy Dandridge revient au cinéma dans Tarzan en péril aux côtés de Lex Barker. Trois ans plus tard, elle joue pour la première fois le rôle principal d’un film dans Bright Road où elle donne la réplique à Harry Belafonte, qui restera un ami fidèle.

Première actrice noire nominée aux Oscars en 1954

Dorothy Dandridge et Harry Belafonte en 1954 dans Carmen Jones

Dorothy Dandridge et Harry Belafonte en 1954 dans Carmen Jones

En 1954, elle décroche le rôle titre de Carmen Jones, dirigé par Otto Preminger. Le film est un succès, et son extraordinaire prestation lui vaut une nomination aux Oscars. Elle devient la première femme noire à devenir une star du cinéma américain. Plusieurs autres films suivront comme « Une île au soleil » (1957) ou « Tamango » (1958) et dans Porgy and Bess (1959) avec Sidney Poitier, devenu entre-temps son amant.

1958

 

Dans les années 1960, Dorothy tourne avec James Coburn dans The Murder Men (1961), œuvre qui sera ensuite considérée comme un épisode de la série télévisée « Les Barons de la pègre ».

En 1962, Christian-Jaque l’engage avec Alain Delon pour tourner un Marco Polo qui reste inachevé. Sa carrière déclinant, elle décide de reprendre sa carrière de chanteuse mais le 8 septembre 1965, quelques jours avant son retour sur scène au Basin Street East de New York, Dorothy Dandridge meurt d’un accident vasculaire cérébral à la suite d’un abus de médicaments.

 

Dorothy Dandridge dans le magazine LIFE

Dorothy Dandridge dans le magazine LIFE

Dorothy Dandridge restera celle qui aura ouvert la reconnaissance des acteurs noirs à Hollywood. Il faudra tout de même attendre 1963 pour que Sydney Poitier soit le premier acteur noir à recevoir un Oscar, celui du meilleur acteur pour son rôle dans Le lys des champs.

Share Button

Leave a Reply