Rétromobile Paris 2018 : les 120 ans de Renault


Si le salon Rétromobile Paris 2018 fera la part belle aux Populaires , votre billet exposition vous permettra de redécouvrir l’histoire des grands constructeurs nationaux qui investiront fièrement les allées du salon à commencer par Renault.

Renault FT 1917 de 1911

Une petite Renault 14 ? Une 4cv ? Que nenni ! Un char FT17 de 1911, rien de moins. Pour les 120 ans du constructeur il fallait sortir l’artillerie lourde.  Renault fait partie de l’histoire de la France depuis plus d’un siècle, mais c’est 1911 qui marque le début de la grande aventure « Renault sous les drapeaux ». C’est à cette date que la marque au losange lance la première production de véhicules pour équiper l’armée Française.

Par la suite et aujourd’hui encore l’entreprise Renault, qui a fourni armes, munitions, moteurs d’avions, camions et autos blindées, est étroitement associée à toutes les campagnes et les opérations menées par l’armée française. La rétrospective, en partenariat avec le Musée des Blindés, en fournira un témoignage en acier renforcé.

Comme souvent, tout commence dans un garage

Renault Type A

Mais ce n’est pas tout. L’aventure Renault commence en effet dans le petit cabanon du fond du jardin de la propriété familiale à Boulogne- Billancourt. Louis Renault, quatrième garçon d’Alfred Renault, qui a fait fortune dans la fabrication des boutons, se passionne pour la mécanique. Il bricole à vingt-et-un ans un tricycle de De Dion- Bouton qu’il transforme en quadricycle en y apportant une quatrième roue. Il imagine aussi un nouveau système, la prise directe, qui supprime courroie et chaine de transmission, peu propices au bon rendement du moteur dont la puissance est encore faible. Le brevet est déposé le 9 février 1899, tandis que la voiturette Renault type A, qui a déjà rencontré ses premiers clients lors du fameux réveillon de 1898 dit de la rue Lepic, est mise en fabrication. Cette exceptionnelle Type A, offerte au Musée National de la Voiture par Louis Renault en 1929, sera exposée au Salon Rétromobile.

Le 29 février 1899, les deux frères de Louis Renault, Marcel et Fernand, investissent et fondent la Société Renault Frères dont le siège social est au 10 avenue du cours à Billancourt.

A la voiturette de type A succède le second modèle produit par les frères Renault, la type B de 1900, une des premières conduites intérieures du marché, dont le musée national de la Voiture possède un exemplaire également présenté à Rétromobile en février prochain. Comme la type A, elle est dotée d’un moteur De Dion-Bouton, et sa carrosserie s’inspire de celle des fiacres qui circulent encore dans les grandes villes. L’année suivante, en 1901 sort la type D, également équipée d’un moteur De Dion-Bouton. Ces trois premières automobiles Renault pouvaient atteindre 30 à 45 km/h.

Dès août 1899, les frères Renault comprennent que pour se faire connaître, il faut s’engager dans les courses automobiles qui connaissent alors un étonnant succès public et dans la presse. Marcel et Louis décrochent dès leur première course, de nombreuses victoires dans la catégorie voiturette.

La renommée de la marque s’étend, comme les usines de Billancourt tandis que la Compagnie des Fiacres parisiens commande 1500 taxis équipés du nouveau taximètre mécanique. Suite au décès de Marcel et à la maladie de Fernand, Renault frères est dissoute et la Société des Automobiles Renault est fondée le 1er octobre 1908. Louis est le seul maitre à bord, les innovations se multiplient, la production progresse : en 1907, Renault représente 14 % de la production automobile française (179 voitures en 1900 ; 1179 à 5100 entre 1905 et 1910).

Double coupé limousine, Renault, type CC, 1911

En 1907, la limousine de luxe de type V, présente une carrosserie signée Million Guiet et Cie, un des carrossiers parisiens les plus renommés. Sur les portières figurent, discrètes, les armes de la famille de Bourbon-Parme : l’aristocratie adopte l’automobile, mais garde encore un chauffeur. Le type V constitue le haut de gamme de Renault et sort des usines de Billancourt entre 1904 et 1908 ; le type double coupé limousine CC , produit entre 1911 et 1912, également.  A découvrir.

Les grandes heures de l’autodrome de Linas-Montlhéry

Par ailleurs, lors de cette édition, les visiteurs ne pourront manquer le passage incontournable entre les Pavillons 1 & 2. La passerelle du Salon Rétromobile réserve chaque année à ses visiteurs un voyage dans le milieu de la course automobile. Après le succès, en 2017, de l’exposition « Groupe B, 30 ans déjà ! » le Salon Rétromobile et Les Grandes Heures Automobiles s’associent de nouveau pour une exposition dédiée aux records de l’Autodrome de Linas-Montlhéry, ce circuit mythique tout près de Paris.

Voisin des records de 1927

Ainsi, une exposition sera entièrement dédiée aux «Grandes Heures de l’Autodrome» de Linas-Montlhéry. Créé en 1924, le légendaire circuit et ses virages relevés à 51° mérite son nom de temple de la vitesse et des records, puisque plus de 1000 records de vitesse en auto, moto ou vélo y ont été battus depuis son ouverture.

Peugeot 404 Diesel, 40 records sur le circuit Linas-Monthléry

 

Près d’une vingtaine d’autos et de motos illustrant la longue histoire des records sur l’Autodrome sont à retrouver comme la Voisin des records de 1927, la Citroën Rosalie de ceux de 1933 ou la Peugeot 404 de ceux de 1965.

Rendez-vous sur la passerelle du 7 au 11 février 2018 pendant Rétromobile 2018.

 

Vous avez dit youngtimers ?

Enfin, pour la huitième année consécutive, le magazine Youngtimers participe à Rétromobile. Pour cette 43e édition, le mensuel dédié aux voitures cultes des années 1970-90 met les voitures françaises à l’honneur.

Mais pas n’importe lesquelles : les plus belles, les plus originales, les plus chics et les plus innovantes, avec cet art consommé qu’ont les constructeurs de savoir transformer le prêt-à-porter en haute couture. Quatre décennies d’automobiles françaises se donnent ainsi rendez-vous sur le podium Youngtimers, au travers de six modèles…

Citroën CX Prestige – Salon automobile de Paris en 1975

Apparue en 1976, la version Prestige de la CX possède tous les attributs d’une voiture de haute lignée. Un empattement allongé de 25 cm – celui du break –, le toit vinyle typique des hauts de gamme des années 1970, de l’Inox et du chrome en abondance, des enjoliveurs spécifiques. Il faut cependant pénétrer à bord pour prendre véritablement la mesure du travail accompli par la marque aux chevrons. Cuir capitonné à tous les étages, moquette pure laine, ciel de toit en Alcantara, pare-soleil et allume-cigares individuels, repose-pieds pour se détendre les voûtes plantaires, dragonnes pour s’extraire de la voiture, vitres électriques pour tout le monde et climatisation : ça, c’est palace !

Matra Bagheera Courrèges

La Bagheera débute quant à elle sa carrière le 14 avril 1973 devant les journalistes au bord du lac d’Annecy. Avec elle, Matra recycle les bonnes idées de la 530 : châssis-coque en acier, caisse en polyester armé et moteur central arrière, cette fois positionné transversalement. Seul point de discorde entre Chrysler-Simca et Philippe Guédon, le patron de Matra Automobiles : le nombre de places à bord. Le premier en souhaite quatre, le second deux… Compromis fut finalement trouvé avec les trois fauteuils de front ! La série limitée « Courrèges » apparaît en septembre 1974 et se singularise par sa teinte, son garnissage intérieur blanc et son sigle « AC » (pour André Courrèges) sur la porte conducteur.

D’autres incontournables plus contemporaines comme la Peugeot 406, mais aussi des Renault, 120 ans oblige avec la supercinq Baccara ou l’Avantime ou encore la « tricolore » Venturi , authentique GT,  apporteront leur contribution au luxe à la française de ces dernières décennies.

Rétromobile PARIS

Paris Expo Porte de Versailles

Pavillons 1, 2 et 3

1 Place de la Porte de Versailles, 75015 Paris

Horaires du Salon Rétromobile :

  • Mercredi 7 février 2018 : 10h-22h
  • Jeudi 8 février 2018 : 10h-19h
  • Vendredi 9 février 2018 : 10h-22h
  • Samedi 10 février 2018 : 10h-19h
  • Dimanche 11 février 2018 : 10h-19h
Share Button

Leave a Reply