Série US : 22.11.63, déjouez l’assassinat de JFK


Et si on vous donnait l’opportunité d’empêcher l’assassinat de JFK, en sentiriez-vous capable ? C’est le thème de la trépidante série US 22.11.63 proposé par Canal +.

Avec pour titre la date de l’assassinat de Kennedy, 22.11.63., la mini-série produite par J. J. Abrams est adaptée du roman éponyme de Stephen King. Jake Epping (James Franco) est professeur de lettres au lycée d’une petite ville du Connecticut. En instance de divorce, il prend ses repas dans le Diner de son ami Al Templeton (Chris Cooper).

Un soir, ce dernier lui apprend qu’il souffre d’un cancer du poumon. Il lui révèle également que dans son local se trouve un portail temporel menant en 1958. Sentant sa fin proche, Al demande à Jake de terminer la mission qu’il s’est assignée : retourner dans le passé afin d’empêcher l’assassinat du président John F. Kennedy le 22 novembre 1963, à Dallas. Notre héros accepte et se rebaptise Jake Amberson.

Lee Harvey Oswald se prépare…

22.11.63 revisite l’histoire de l’Amérique des années 1960 : l’assassinat de JFK, la ségrégation raciale, la condition féminine de l’époque, les coups fourrés de la CIA et du FBI. La plupart des protagonistes du meurtre de Kennedy apparaissent : Jack Ruby, George de Mohrenschildt, Lee Harvey Oswald et son épouse russe Marina.

Ford Fairlaine 58 skyliner

Les seconds rôles sont aussi tenus par les classic cars. Les amoureux de voitures américaines sont gâtés.

La reconstitution des 60’s tient la « route ». A bord de sa Ford Fairlaine 58 skyliner, Jake parcours le Maine et le Texas pour tenter de mettre à mal le complot contre JFK et stopper Lee Harvey Oswald.

Ford Thunderbird 1960

De Soto Custom 1952

 

 

 

 

Plymouth Fury 58

Il croise des Dodge Polara, De Soto Custom 1952, Oldsmobile 1950, Chevrolet Impala, Ford Thunderbird 1960 et clin d’œil aux œuvres de Stephen King, une Plymouth Fury de 1958, la même que pour le film culte Christine.

Au grée de ses pérégrinations, Jake se confrontera à un passé pas si docile et à des personnages redoutables. Certaines scènes font penser à la série US The Americans qui relate la vie d’espions russes installés aux Etats-Unis. La musique de générique est tout aussi sympa et n’a rien à envier à Mad Men.

James Franco incarne à merveille le héros ordinaire qui n’a que son courage à proposer et qui ne pourra éviter de tomber amoureux au risque de compromettre sa mission.

Jake et sa fiancée Sadie avec sa Dodge Polara arriveront-ils à temps ?

Nous ne vous dévoilerons pas la fin de l’histoire. La question reste : est-il nécessaire de changer l’histoire ? La réponse est sur Canal+ VOD

Voir la bande annonce

Share Button

Leave a Reply