Robert Vaughn : le sénateur du cinéma


L’acteur américain Robert Vaughn, dernier survivant des sept mercenaires, connu pour sa carrière à la télévision plutôt que dans des productions hollywoodiennes, est mort vendredi 11 novembre 2016 d’une leucémie aiguë à l’âge de 83 ans.

Né le 22 novembre 1932 à New York, Robert Vaughn grandit dans une famille de comédiens. Son père est une voix pour la radio et sa mère monte sur les planches. Après des études, notamment en sciences politiques, il bifurque vers le cinéma. Après avoir tenu un rôle dans Les dix commandements de Cecil DeMille (1957), il concourt pour les Oscars du meilleur second rôle masculin après sa prestation dans Ce monde à part de Vincent Sherman, en 1959.

Le mercenaire élégant et nerveux

Robert Vaughn alias Lee dans Les 7 mercenaires - 1960

Robert Vaughn alias Lee dans Les 7 mercenaires – 1960

Un an plus tard, il joue dans le film culte Les Sept mercenaires de John Sturges, donnant la réplique à des monuments tels que Steve McQueen, Charles Bronson,  James Coburn ou Yul Brynner. Son rôle lui permet d’acquérir une stature nationale et internationale. Il y incarne Lee, le plus élégant et le plus nerveux des défenseurs du village mexicain, dans cette version américaine des Sept Samouraïs d’Akira Kurosawa.

Un acteur de série culte

Robert-Vaughn, Stefanie Powers et David-McCallum dans la série U.N.C.L.E.

Robert-Vaughn, Stefanie Powers et David-McCallum dans la série U.N.C.L.E.

A la télévision, il acquiert sa célébrité grâce à son rôle de Napoleon Solo dans Des agents très spéciaux (The man from U.N.C.L.E.) , réponse du petit écran à James Bond.  Série télévisée américaine totalisant 105 épisodes de 49 minutes chacun, dont 29 en noir et blanc, elle est  diffusée entre le 22 septembre 1964 et le 15 janvier 1968 sur le réseau NBC. En France, la série a été diffusée à partir du 14 janvier 1967 sur la deuxième chaîne de l’ORTF. Cette série met en scène les aventures de deux espions, l’Américain Napoleon Solo, joué par Robert Vaughn et le Géorgien (URSS) Illya Kuryakin, joué par David McCallum. Associés au service du « Commandement uni du réseau pour la loi et son application » (United Network Command for Law and Enforcement, UNCLE) de New York, ils luttent contre une organisation criminelle internationale baptisée THRUSH.

Robert Vaughn avec Steve Mc Queen dans Bullitt

Robert Vaughn avec Steve Mc Queen dans Bullitt

Un second rôle dans Bullitt

En 1968, abonné au second rôle de premier plan, Robert Vaughn joue le rôle du sénateur  ambitieux,  Walter Chalmers, dans le film Bullitt au côté de Steve McQueen. Son look « propre sur lui » de politicien lui fait endosser à de maintes reprises des rôles d’homme politique, ou de gradé :  Le pont de Remagen (1969), La tour infernale (1974), Virus (1980)…

Le Pont de Remagen - 1969

Le Pont de Remagen – 1969

Un acteur engagé pour  les libertés

Politiquement, l’acteur est engagé. Membre du parti démocrate, il est sollicité pour se présenter contre Ronald Reagan, candidat républicain au poste de gouverneur de Californie en 1966. Robert Vaughn refuse et apporte son soutien à Edmund Brown qui est largement battu par Reagan. Opposé à la guerre du Viêt Nam et ami proche de Robert Kennedy, il soutient sa candidature en 1968 quand celui-ci recherche l’investiture du parti démocrate.

Television Programme: The Man from U.N.C.L.E. with Robert VaughnRobert Vaughn a également écrit une thèse devenue un livre, en 1972, intitulé « Only victims », consacré aux purges et aux listes noires hollywoodiennes entre 1938 et 1958 par le Comité de la Chambre sur les activités anti-américaines.

Un acteur engagé et élégant pour qui l’on vote sans concession.

Robert Vaughn dans la série US U.N.C.L.E.

Robert Vaughn dans la série US U.N.C.L.E.

Share Button

2 Responses


Leave a Reply