Raquel Welch : la brune au pays des blondes


Raquel-Welch_2166050bRaquel Welch restera dans l’histoire du cinéma mondial comme la femme ayant « porté le premier bikini de l’histoire de l’Humanité » eu égard à son rôle « so kitch » dans Un million d’années avant J.C. tourné en 1966. Un hommage alors que l’on fête cette année les  70 ans du bikini ! Nous sommes alors en pleine période des héroïnes sexy incarnées notamment par Ursula Andress dans James Bond contre Dr No quatre ans plus tôt.1mavantJC

Raquel Welsh,  Jo Raquel Tejada, de son vrai nom  est  née le 5 septembre 1940 à Chicago. Née d’un père bolivien, ingénieur en aéronautique et d’une mère américaine, Sarah Joséphine Hall, elle suit très vite des cours de danse et de comédie en poursuivant ses études en Californie jusqu’en 1957.

raquel_welchLa  dernière année, elle gagne le concours Miss Fairest of the Fair, Miss Photogenic, Miss Contour et Miss Maid of California. En 1959, elle décide de prendre le nom de son premier mari, James Welch. Elle commence dans la vie active comme serveuse dans des soirées cocktails huppées puis devient mannequin et se  fait remarquer grâce à sa plastique irréprochable.

Une apparition avec Elvis Presley

Raquel Welch en robe bleur dans Roustabout avec Elvis en 1964

Raquel Welch en robe bleue dans Roustabout avec Elvis en 1964

En 1964, après avoir été remarquée par le producteur Patrick Curtis qui deviendra par la suite son deuxième mari, elle donne la réplique à Elvis Presley dans L’homme à tout faire (Rustabout). Après quelques apparitions télévisées notamment dans Ma sorcière bien aimée, elle participe au film à sketchs Les Ogresses de l’italien Mauro Bolognini, extrait dans lequel elle rivalise avec Monica Vitti et Claudia Cardinale.

Un rôle principal dans « Le voyage fantastique »

Le voyage fantastiqueSon premier rôle principal sera celui de Cora dans le film de science-fiction Le voyage fantastique en 1966. L’histoire ? Pendant la guerre froide, les Etats-Unis et l’Union soviétique s’affrontent sur le plan scientifique. Le chercheur Jan Benes découvre une méthode permettant de miniaturiser les objets pour un temps indéfini mais ce dernier est victime d’un attentat en voulant passer à l’ouest du rideau de fer. Afin de le sauver du coma dans lequel il est plongé, un groupe de scientifiques américains miniaturise un sous-marin et pénètre dans le corps de Benes pour le soigner de l’intérieur. Raquel Welsh joue le rôle de Cora Peterson l’assistante du Dr Peter Duval chargé de piloté le sous-marin.

En 1967, sa popularité l’envoie au Vietnam où elle participe au spectacle annuel de Noël de Bob Hope, humoriste d’origine britannique.

La réplique à  Dean Martin et Franck Sinatra

En 1968, elle donne la réplique aux plus grandes stars du cinéma, notamment Marcello Mastroianni dans Shoot loud louder…i don’t understand de Eduardo Filippo (film fantastique-comique).

Bandolero avec Dean martin

Bandolero avec Dean martin en 1968

Elle passe ensuite au western où elle retrouve Dean Martin dans Bandolero. Elle joue une femme otage qui tombe amoureuse de son geôlier (Dean martin). Toujours en 1968, elle enchaîne avec La femme de ciment, deuxième aventure du détective Tony Rome, où elle partage l’affiche avec Franck Sinatra.

La peau de bête la plus célèbre du cinéma

Raquel Welch, 1960sEn 1977, elle décide d’arrêter sa carrière au cinéma après avoir donné la réplique à Jean-Paul Belmondo dans L’animal de Claude Zidi. Raquel Welsh fut considérée comme un des sex symbol de toute une génération en apparaissant habillée d’une peau de bête dans le film préhistorique Un million d’années avant J.C en 1966 (photo en tête de page).

Sa beauté latine la rendait unique par rapport à toutes les actrices blondes qui tournaient  à cette époque pour les studios. Pour autant, son parcours ressemble à s’y méprendre à celui d’une célèbre blonde, Ursula Andress, autre célèbre bikini, qui tourna  également avec Elvis, Dean Martin et Franck Sinatra.

La bande à César - 1968

La bande à César – 1968

Share Button

Leave a Reply