Dean Martin, le Cool Crooner


Dean Martin n’a pas commencé sa carrière comme chanteur. Ce que l’on sait moins c’est qu’au milieu des années 40, Dean Martin, formait un formidable duo d’humoristes avec le non moins célèbre Jerry Lewis.

Dean Martin

Dean Martin

Un début de carrière dans le « Stand up »

Après avoir fait des petits boulots puis travaillé dans un club de New York, il fait la connaissance en 1946 de Jerry Lewis qui se produit alors sur scène dans un numéro de pantomime. Ils se mettent à improviser ensemble sur scène avec succès. Le duo comique Martin and Lewis est lancé et deviendra le plus célèbre des États-Unis.

Le 24 février 1953 Marilyn participe à l’émission « The MARTIN and LEWIS Show »

Le 24 février 1953 Marilyn participe à l’émission « The MARTIN and LEWIS Show »

Ils commencent une carrière au cinéma, avec un premier film : My Friend Irma. Dans la foulée, suivent My Friend Irma Goes West puis At War with the Army. Les rôles sont bien définis, douceur et droiture pour Dean Martin, idiotie burlesque pour Jerry Lewis.  Ils tournent plus de treize films ensemble puis se séparent au sommet de leur gloire en 1956.

Un Rat pack avec Sinatra et Davis Jr

Dean Martin se dirige alors vers la musique et la télévision. Il se révèle en tant qu’acteur dramatique dans Le Bal des maudits avec Montgomery Clift et Marlon Brando, puis au côté de John Wayne dans Rio Bravo. Il réalise plusieurs tubes, dont Volare et That’s Amore. Il devient le digne représentant de la « cool music ».

Dean Martin, Sammy Davis Jr, Frank Sinatra : The Rat Pack

Dean Martin, Sammy Davis Jr, Frank Sinatra : The Rat Pack

Avec ses amis Frank Sinatra et Sammy Davis Jr, ils forment un groupe nommé The Rat Pack, dont la musique est associée au courant du jazz vocal.

En 1960, la joyeuse troupe tourne dans Ocean’s eleven appelé aussi en France L’inconnu de Las Vegas , film qui sera repris par Steven Soderbergh en 2001 avec Brad Pitt et Georges Clooney. L’histoire ? Onze amis de longue date et vétérans de la Seconde Guerre mondiale décident de braquer ensemble cinq des plus grands casinos de Las Vegas. Tous ces casinos appartiennent au nouveau mari de l’ancienne femme de Danny Ocean. Shirley MacLaine accepte de faire un caméo (apparition fugace) dans le film. L’actrice déclare avoir accepté cette apparition uniquement pour voir ses amis du Rat Pack à Las Vegas. Autre fait avéré, durant le tournage, Sammy Davis, Jr. ne fut pas autorisé à séjourner dans certains hôtels de Las Vegas en raison de la couleur de sa peau. Ce n’est qu’après l’intervention de Frank Sinatra qu’il fut autorisé à avoir une chambre.

 

Sammy Davis Jr, Frank Sinatra et Dean Martin dans Oceans 11

Sammy Davis Jr, Frank Sinatra et Dean Martin dans Oceans 11

Frank Sinatra et Dean Martin dans Oceans 11

Dean Martin au clavier dans Oceans 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un ami de Marylin et de la mafia

En 1962, Dean Martin tourne au côté de Marilyn Monroe, une amie, Something’s got to give généralement traduit par « Quelque chose doit craquer » ; film tristement célèbre, car inachevé à cause du décès de Marilyn.

Pour compléter la légende, Dean Martin et son ami Frank Sinatra (chanteur d’origine sicilienne) possèdent des liens très étroits avec la Mafia italo-américaine. Leur ami commun n’est autre que le boss Sam Giancana, patron mafieux de Cosa Nostra. De quoi enrichir encore le mythe du « Cool Crooner ». Une réputation sulfureuse confirmée par Jean-Paul Belmondo, qui un temps fréquenta la bande de crooner. Il disait de Dean Martin que ce dernier « possédait une bonne droite » et qu’il ne s’était jamais risqué à le provoquer !

Dean_Martin_Photo_10Dean Martin enchaîne les tubes Everybody Loves Somebody qui déloge les Beatles du Hit Parade en 1964, In the Chapel in the Moonlight ou Gentle On My Mind en 1968. Il obtient, par ailleurs au cinéma, de beaux succès au box office avec Embrasse-moi, idiot, Les Quatre Fils de Katie Elder, la série des Matt Helm, parodie de James Bond, ou encore Cinq cartes à abattre.

Un show TV sur NBC

The Rat Pack lors du "Dean martin show"

The Rat Pack lors du « Dean Martin show »

En 1965, il anime le Dean Martin Show, une émission hebdomadaire sur NBC. A chaque date, son ami et pianiste Ken Lane (auteur notamment de Everybody Loves Somebody) l’accompagne. Un invité surprise se cache derrière une porte et Dean Martin ne sait quasiment jamais de qui il s’agit. Il doit alors improviser.

Le show se termine toujours sur quelques notes de Everybody Loves Somebody après que Dean ait remercié l’ensemble de ses invités, et lancé aux auditeurs de la NBC, la chaîne productrice du show : Please take care of yourself. L’émission s’achève en 1974.

Dean Martin décède d’un cancer à 78 ans le jour de Noël 1995 à Beverly Hills (Californie). Sur sa tombe est inscrit : Dean Martin – Everybody Loves Somebody.

 

 

Share Button

5 Responses


Leave a Reply