Tuesday Weld : la lolita qui dit non


Tuesday Weld, Susan Ker Weld de son vrai nom est l’une des rares enfants mannequins ayant réussi à persévérer au cinéma à la fin des années 50. Née à New York le 27 août 1943, elle perd son papa à l’âge de 3 ans. Sa mère Yosème fait d’elle un enfant à succès pour des publicités et catalogues de ventes  par correspondance pour subvenir aux besoins de la famille : « Je devais rattraper tout ce qui avait mal tourné dans la vie de maman » déclara t-elle plus tard.

Avec un petit minois pareil, le succès ne se fait pas prier. Mais à neuf ans, elle fait une dépression nerveuse… commence à boire fortement et tente de se suicider à l’âge de douze ans.

En 1956, elle débute au cinema dans le film à petit budget Rock Rock Rock! avec Chuck Berry puis dans un petit rôle dans le drame policier d’ Alfred Hitchcock The Wrong Man.

Elle est choisie deux ans plus tard pour La brune brûlante (1958). Sa performance  impressionne les dirigeants de la Fox qui l’a signe pour un contrat à long terme. Ils la placent dans la série télévisée CBS The Many Loves of Dobie Gillis qu’elle partage avec Warren Betty et reçoit 35 000 $ pour un an.

Tuesday Weld et Warren Betty dans The Many Loves of Dobie Gillis

Weld devient la reine adolescente d’Hollywood jouant principalement des rôles de Lolita (Elle refusera pourtant le film Lolita en 1962…). Sa vie privée pour le moins active avec des hommes bien plus âgés enrichit les gazettes à scandale. En 1960 elle remporte le Golden Globe du meilleur espoir pour Millionnaire de cinq sous (The five pennies).

Tuesday Weld et Elvis lors du tournage de Wild in the country en 1961

Elle enchaine les tournages avec Les lauriers sont coupés (1961), L’amusant Appartement pour homme seul (1962). Elle donne la réplique à Elvis Presley dans Wild in the Country (1962) avec qui elle aura une relation amoureuse. S’ensuit La Dernière Bagarre (1963), Le Kid de Cincinnati (1965) avec Steve Mc Queen. 

Le Kid de Cincinnati avec Steve McQueen et Tuesday Weld

Dans les années 70, elle joue au côté de Gregory Peck, Jack Nicholson dans des films plus profonds. Elle deviendra une actrice de série télé jusqu’au succès de Il était une fois en Amérique en 1984, puis dans Chute Libre avec Mickaël Douglas en 1993.

Tueday Weld aura 3 maris et 2 enfants. Une actrice singulière qui aura refusé de jouer dans LolitaBonnie and Clyde , Rosemary’s Baby se privant volontairement d’un succès certains.

 

Tuesday Weld en 1960

Share Button

Leave a Reply