Le Tone : portrait en 10 questions vintage


C’est au tour du Tone (non ce n’est pas un insecte),  pseudonyme de Yann Larret,  artiste de musique électronique, journaliste, illustrateur et co-animateur de l’émission Top Gear France sur RMC découverte, de se plier à l’exercice des 10 questions vintage de la Gazette. Et pourquoi lui ? On adore ses noeux pap’ et ses chaussures en or comme Auric Goldfinger. Pilote de la Caterham Academy on s’est dit, ici, qu’avec son âme d’artiste on devrait avoir des choses intéressantes à retranscrire. On ne s’est pas trompé. Le Tone est sur sa planète.

  • Quelle est ta voiture américaine des 50’s ou 60’s préférée ? 

Le Buick Century Cruiser de 1969

Le Tone : Je n’ai pas forcément une passion sans bornes pour les véhicules américains (là il partait en vrille… on l’a recadré), sauf les concepts car futuristes des années 50 : Chrysler Typhoon, Cadillac XP74 Cyclone, ou encore Le Buick Century Cruiser.

J’aime beaucoup cette période des années 60, complètement folle, même d’ailleurs en Europe et dans tous les domaines créatifs. Mais si je devais en garder 2, je dirais Chevrolet Camaro 1 ou Corvette C3 CAb qui me plaisent beaucoup.

En savoir + : Le Buick Century Cruiser était un concept car créé par Buick en 1969. Il a été conçue comme conçue pour les autoroutes automatisées. Le véhicule proposait des sièges pivotants, un réfrigérateur et un téléviseur . Cette voiture informatisée était prévue pour être programmée pour  des itinéraires prédéterminés et adaptés à cette technologie. Le toit dit canopée proposait ouverte une ouverture papillon pour un accès facile au poste de pilotage.

  • Quel(le) est ton acteur/actrice américain(e) des 50’s ou 60’s préférée ?

Le Tone : Plus que les acteurs (ahhhh Audrey Hepburn) je dirais plutôt Frank Capra. Pour moi, It’s a wonderful life, est un mythe et absolument parfait humainement.

En savoir + : Frank Capra, est un réalisateur, scénariste et producteur américain d’origine italienne, né le 18 mai 1897 à Bisacquino (Sicile) et mort le 3 septembre 1991 à La Quinta (Californie). Frank Capra débute dans le cinéma par hasard, et apprend son métier auprès de Mack Sennett comme scénariste et gagman, avant d’entamer une carrière de réalisateur. Il participe, grâce à son association avec le producteur Harry Cohn, à l’essor de la Columbia et devient l’un des metteurs en scènes les plus importants du cinéma américain des années 30. Il signe plusieurs grands succès, aujourd’hui des classiques : New York-Miami, L’Extravagant Mr. Deeds, Horizons perdus, Vous ne l’emporterez pas avec vous, Monsieur Smith au Sénat, L’Homme de la rue ou encore Arsenic et vieilles dentelles avec Cary Grant.

Nommé au « service du moral », Frank Capra fut chargé pendant la Seconde Guerre mondiale de réaliser une série de films de propagande à destination des jeunes engagés, Pourquoi nous combattons. Pour son action, il reçut des décorations prestigieuses du Général Marshall et de Churchill. Il reçu 3 Oscars au cours de sa carrière : Oscar du meilleur réalisateur pour La Grande Dame d’un jour (1934), Oscar du meilleur réalisateur pour Monsieur Smith au Sénat (1940), Oscar du meilleur réalisateur pour La vie est belle (1947).

  • Quel(le) est ton chanteur/chanteuse américain(e) des 50’s ou 60’s préféré(e) ?

Le Tone : Même si j’aime surtout le Rocksteady jamaïcain, pour moi la Motown, liée à l’industrie automobile, a révolutionné la musique et la direction artistique.

The Supremes avec Diana Ross, Reines de la Motown

En savoir+ : Motown Records, est une compagnie de disques américaine qui fait partie de Universal Music Group. La Motown a été créée le 12 janvier 1959 par Berry Gordy à Détroit dans le Michigan. Le nom Motown est la contraction de Motor Town,  la ville du moteur, le surnom de Détroit qui était alors la capitale de la production automobile.

Marvin Gaye, sapé comme un Prince

Elle a pour objectif de séduire à la fois le public noir et le grand public blanc avec des chansons de soul et de rhythm and blues (ou R’n’B) plus accessibles que la production de labels concurrents tel que Stax. Berry Gordy organise sa société en une véritable « usine à tubes » dans laquelle rien n’est laissé au hasard : il s’entoure des meilleurs compositeurs, des interprètes les plus prometteurs et apporte un soin particulier à la production. Détroit est d’ailleurs surnommé Hitsville U.S.A. (« la ville à succès des États Unis. ») en référence au succès de Motown.

  • Quel est l’’événement historique américain des 50’s ou 60’s qui t’a le plus marqué ?

Le Tone : L’assassinat de Martin Luther King. De voir que finalement les choses ont évolué mais qu’il y a encore beaucoup de boulot et qu’on a même tendance à régresser.

Martin Luther King lors de son discours célèbre du 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington

En savoir + : Martin Luther King Jr., né à Atlanta (Géorgie) le 15 janvier 1929 et mort assassiné le 4 avril 1968 à Memphis (Tennessee), est un pasteur baptiste afro-américain, militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté.Il organise et dirige des actions telles que le boycott des bus de Montgomery pour défendre le droit de vote, la déségrégation et l’emploi des minorités ethniques. Il prononce un discours célèbre le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington durant la marche pour l’emploi et la liberté : « I have a dream ». Il est soutenu par John F. Kennedy dans la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis ; la plupart de ces droits seront promus par le « Civil Rights Act » et le « Voting Rights Act » sous la présidence de Lyndon B. Johnson.Martin Luther King devient le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte non-violente contre la ségrégation raciale et pour la paix. Il commence alors une campagne contre la guerre du Viêt Nam et la pauvreté, qui prend fin en 1968 avec son assassinat officiellement attribué à James Earl Ray, dont la culpabilité et la participation à un complot sont toujours débattues.

 Il se voit décerner à titre posthume la médaille présidentielle de la Liberté par Jimmy Carter en 1977, le prix des droits de l’homme des Nations unies en 1978, la médaille d’or du Congrès en 2004, et est considéré comme l’un des plus grands orateurs américains. Depuis 1986, le Martin Luther King Day est jour férié aux États-Unis.

  • Quel est ton endroit fétiche aux Etats-Unis ?

Le Tone : San Francisco. Mélange absolu de culture qui abouti au principal : on y mange super bien 😉

En savoir+ : San Francisco (en anglais [sæn frənˈsɪskoʊ]), officiellement City and County of San Francisco, est une ville des États-Unis située dans l’État de Californie.

Son nom est couramment abrégé en SF et la ville est surnommée The City by the Bay. La ville est située à l’extrémité nord de la péninsule de San Francisco, entre l’océan Pacifique à l’ouest et la baie de San Francisco à l’est.

Troisième destination touristique des États-Unis, la ville est célèbre pour le pont du Golden Gate, l’île et ancienne prison d’Alcatraz, Fisherman’s Wharf, la Transamerica Pyramid, la Coit Tower, ses maisons victoriennes, ses cable cars et ses nombreuses collines découpées de rues en pente. Haut lieu de la contre-culture, ville de tolérance et d’émancipation des minorités, San Francisco est également connue pour son Chinatown, ses quartiers homosexuels et hippie.

  • Un objet mythique pour toi ?

Le Tone : Un volant rond en bois.

En savoir+ : Ca tombe bien, ici, on en connaît un beau ! Il s’appelle Vroom Vroom

 

 

  • Un vêtement ou accessoire dont tu ne te lasse pas ?

Le Tone : Mettre ma combinaison, mon casque et mes gants pour conduire ma Caterham sur les circuits du championnat de France !

En savoir + : Le Tone est embarqué dans la Caterham Academy, un championnat en six manches qui se déroule entre mars et octobre. Une compétition spécialement pensée pour les coureurs qui se lancent dans la course automobile.
Il concoure dans une Caterham Super Seven 275, équipée d’un moteur Ford 4 cylindres 1,6 l de 135 ch. Le bolide peut afficher une pointe de vitesse à 200 km/h au ras du sol. Pas des plus simples pour un  grand gaillard de 1,87 m.

  • Tu repars dans les 50’s ou 60’s, quel métier exerces-tu ?

Le Tone : Astronaute !!!

Exemple : Ici  l’astronaute Buzz Aldrin lors de l’expédition Apollo XI qui descend les marches de l’échelle du module lunaire et devient le 2eme homme à marcher sur la lune. Nous sommes le 20  juillet 1969.

  • Ta/collection inavouable  (tant pis il faut se lancer) ?

Le Tone : Je collectionne les magnets des pays ou villes que j’ai visité. Mais je suis assez difficile, il faut que ce soit une photo du lieu avec une typo pas trop moche.

  • Ton plus beau souvenir des 50’s ou 60’s (ou pour les plus jeunes : ce que vous emmèneriez des 50’s ou 60’s dans les années 2000) ?

Le Tone : La créativité débridée de cette époque. Le cote neofutur !

 

 

Un grand merci à l’artiste pour sa gentillesse. Vous pourrez retrouver votre héro pour la saison 4 de Top Gear sur RMC découverte.

Share Button

Leave a Reply