Ronald Reagan : le shérif devenu Président


Elections présidentielles américaines obligent, La Gazette d’Hector part à la découverte d’un ancien Président américain (1981-1989) en la personne de Ronald Reagan.

Acteur de cinéma dans les années 40 et 50, le roi du western est  né le 6 février 1911 à Tampico dans l’Illinois. Fils de commerçant, son père le surnomme Dutch du fait sa coiffure au bol, surnom qu’il conserve toute sa jeunesse.

Le commentateur de match

Ronald Reagan en 1947

Ronald Reagan en 1947

Son premier travail est maître-nageur sur le Rock au Lowell Park près de Dixon en 1927. Reagan réalise 77 sauvetages. Ronald Reagan entre à l’Eureka College et se spécialise en économie et en sociologie. Il excelle en politique au campus, en sport et en théâtre. Il est membre de l’équipe de football américain, capitaine de l’équipe de natation et est élu président du corps étudiant. Des signes qui ne trompent pas. Diplômé en économie et en sociologie, le jeune Ronald Reagan déménage dans l’Iowa pour travailler en tant qu’animateur radio. L’université de l’Iowa l’engage en effet pour diffuser les matchs à domicile de l’équipe de football américain des Hawkeyes. Il reçoit 10 $ par match. Il intègre ensuite la radio WOC de Davenport. Aidé par sa voix persuasive, il entre à la station WHO en tant que présentateur des matchs de baseball des Cubs de Chicago. Sa spécialité est de réaliser des commentaires du match envoyés par télégramme à la radio.

Knute Rokne - 1940

Knute Rokne – 1940

L’acteur de série B

Alors qu’il suivait les Cubs en Californie, Reagan réalise une audition cinématographie en 1937 qui débouche sur un contrat de sept ans avec les studios Warner Brothers. Son premier rôle principal est  Love Is on the Air en 1937. En 1939, il a déjà 19 films à son actif. Il passe les premières années de sa carrière à Hollywood à réaliser des films de série B. Même s’il est parfois dans l’ombre d’autres acteurs, les prestations de Reagan à l’écran reçoivent de nombreuses critiques positives. Le rôle préféré de Ronald Reagan est celui d’un amputé des deux jambes dans le film Crimes sans châtiment de 1942.

Crime sans châtiment - 1942

Crime sans châtiment – 1942

Il est ensuite appelé sous les drapeaux. A son retour, quatre ans après, il joue dans L’Aventure à deux, John Loves Mary, Le Dernier Voyage, Bedtime for Bonzo, La Reine de la prairie, Le Bagarreur du Tennessee, Hellcats of the Navy et  À bout portant , son dernier film avec Lee Marvin en  1964. Très bon cavalier, on pense à lui pour les westerns.

Ronald Reagan dans la Cadillac LaEspada concept car en 1954

Ronald Reagan dans la Cadillac LaEspada concept car en 1954

La chasse aux « rouges »

Parallèlement, Ronald Reagan est élu au comité de direction du Screen Actors Guild (SAG) pour la première fois en 1941. En 1946, il est élu Président et est renouvelé jusqu’en 1959. A la fin des années 40, Reagan fournit au FBI les noms d’acteurs qu’il considère comme étant des sympathisants communistes au sein de l’industrie cinématographique et témoigne devant la House Un-American Activities Committee.

Ronald Reagan pendant le tournage d'un épisode de "General Electric Theater" - 1960

Ronald Reagan pendant le tournage d’un épisode de « General Electric Theater » – 1960

Côté cinéma, il ne parvient pas à retrouver son statut d’avant-guerre. En 1959, il rejoint la télévision pour présenter le General Electric Theater, une série hebdomadaire de drames devenu  très populaire. Il joue à cette occasion avec James Dean. Son contrat lui impose de réaliser des visites des usines de General Electric seize semaines par an. Son dernier rôle qu’acteur professionnel est  de de jouer de 1964 à 1965 dans la série Les Aventuriers du Far West. Il rencontre à cette occasion Nancy Davis, sa future femme.

Les aventuriers du Far West - 1964

Les aventuriers du Far West – 1964

Dans les années 60, Ronald Reagan s’intéresse beaucoup à la politique. Au début des années 1960, Reagan il s’oppose aux législations sur les droits civiques en déclarant que « si une personne veut discriminer les nègres ou les autres lorsqu’il vend ou loue sa maison, c’est son droit ». Ambiance. Il rejoint également le lobby pro-armes National Rifle Association (NRA) dont il reste membre toute sa vie.

Il est élu ensuite au poste  de gouverneur de Californie en 1966. La suite on la connaît.

Publicité Chesterfield avec Ronald Reagan - 1948

Publicité Chesterfield avec Ronald Reagan – 1948

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button

3 Responses


Leave a Reply