Ford Thunderbird : la personal car devenue pace car


Il est peu de dire que la sortie Chevrolet Corvette a exacerbé la concurrence tant le dessin de cette dernière faisait l’unanimité. Un constructeur sut pourtant tirer son épingle du jeu en proposant un modèle 2 places très élégant et sport qui deviendra un modèle « Luxe » à l’instar de la Cadillac Eldorado : la Ford Thunderbird. Le nom Thunderbird fait référence à la mythologie indienne. Il s’agit de l’oiseau-tonnerre censé apporter pluie et fertilité.

Logo Ford Thunderbird

Logo Ford Thunderbird

Une inspiration venue d’Europe

Jaguar XK120

Jaguar XK120

L’idée de lancer la construction de la Ford Thunderbird voit le jour en 1951 lors de la visite du patron Ford, Lewis Crusoe et le styliste en chef, George Walker, au Salon de l’Automobile de Paris. Les deux hommes sont enthousiasmés par les voitures de sport européennes et plus particulièrement par la Jaguar XK 120. Aussitôt, ils contactent la centrale Ford de Dearborn dans le Michigan dans la banlieue de Detroit pour travailler sur un projet. Ce projet, supervisé par Frank Hershey, prend discrètement pour référence la Jaguar XK 120 dont un exemplaire se trouve dans le studio.
ford_enchantment_unlimited_ford_thunderbird_1954Ford propose une version typiquement américaine de la voiture de sport avec un moteur V8 à laquelle s’ajoute le confort d’un grand tourisme. Elle développe 195 ch. Sa vitesse maximale est de 200 km/h et atteint le 0 à 100 km/h en 10 secondes. La Thunderbird millésime 1955 est désignée par Ford comme une voiture de sport, mais rapidement, le terme est abandonné au profit de personal car qui désigne l’automobile des couples à la réussite sociale affirmée, épris de raffinement à l’européenne. Son moteur provient de la gamme Mercury, alors que la Corvette ne dispose à cette époque que d’un six cylindres.

Plus de 16000 ventes la première année

Le 9 septembre 1954, la première Ford ThunderbirdLe 19 février 1954, le prototype est présenté au Salon de Detroit. Recouverte d’une laque vert turquoise, la carrosserie est en fait réalisée entièrement en bois. La production de la Ford Thunderbird débute à Dearborn le 9 septembre 1954. La version 1955 dispose d’un hard-top en polyester et, en option, d’une capote. Affichée  à 2944$ (2934$ pour la Corvette à vous de choisir !), elle est disponible en huit couleurs: quatre allant du bleu au pétrole, trois de rouge à cerise et jaune paille. La production se portera à 16 155 exemplaires alors que les ventes de la Corvette chutent à moins de 700 exemplaires en raison d’un moteur trop faible (155cv) par rapport à la concurrence et d’une ligne jugée trop féminine pour une voiture de sport.

Hublot et roue de secours carénée

Ford Thunderbird de 1956 avec ses fameux hublots

Ford Thunderbird de 1957 avec ses fameux hublots

En 1956 le nouveau millésime compte plusieurs améliorations par rapport au modèle de 1955, avec une capote en fibres de verre qui inclue ses célèbres fenêtres rondes (option).

Trois types de moteurs sont proposés : V8 de 255 chevaux avec boîte de vitesse Fordomatic, le moteur de 215 chevaux avec Overdrive et le moteur de 202 chevaux en Conventional  Drive.

thunderbird1956Afin de gagner de la place dans la malle, la Thunderbird 1956 a sa roue de secours placée à l’extérieur du véhicule, juste au-dessus du pare-chocs  arrière.
En 1957, la calandre s’agrandit, les ailes s’affinent et les moteurs grimpent dans les tours avec notamment un V8 Supercharged de 340 cv et un hublot apparaît.

Ford Thunderbird - 1958

Ford Thunderbird – 1958

En 1958, la T-Bird évolue et change de vocation pour devenir une voiture quatre places. Le roadster est remplacé par un convertible classique avec toit rétractable électrique auquel vient s’adjoindre un coupé hardtop c’est à dire sans montant latéral.

Voiture de défilé de JFK

Pace Car Indianapolis Ford Thunderbird

Pace Car Indianapolis Ford Thunderbird en 1961

Son design évolue encore en 1961. Elle devient la Pace car d’Indianapolis dans une couleur doré que n’aurait pas renié Auric Goldfinger.

Ford Thunderbird convertible de 1961 utilisée par JFK pour sa parade

Ford Thunderbird convertible de 1961 utilisée par JFK pour sa parade

JFK en commande également 50 pour son défilé inaugural cette même année. Son succès ne se dément pas jusqu’en 1967, l’année de sa refonte où elle devient une berline luxueuse loin de son concept d’origine.

Simca Océane

Simca Océane (1957-1962)

Le dessin original de la Ford Thunderbird de 1955 fera date. Ironie du sort,  il sera repris notamment par la Simca Océane. Une fois n’est pas coutume cette fois-ci, l’Amérique inspire l’Europe.

 

1956 Ford Thunderbird Folder-01

Share Button

Leave a Reply